Print
Loading Articles, Notes and Highlights... This may take some time.

Loi fédérale sur la protection des données

du 19 juin 1992 (Etat le 1er mars 2019)

Art. 19 Communication de données personnelles

1Les or­ganes fédéraux ne sont en droit de com­mu­niquer des don­nées per­son­nelles que s'il ex­iste une base lé­gale au sens de l'art. 17 ou à l'une des con­di­tions suivantes:1

a.
le des­tinataire a, en l'es­pèce, ab­so­lu­ment be­soin de ces don­nées pour ac­com­plir sa tâche lé­gale;
b.2
la per­sonne con­cernée y a, en l'es­pèce, con­senti;
c.3
la per­sonne con­cernée a rendu ses don­nées ac­cess­ibles à tout un chacun et ne s'est pas formelle­ment op­posée à la com­mu­nic­a­tion;
d.
le des­tinataire rend vraisemblable que la per­sonne con­cernée ne re­fuse son ac­cord ou ne s'op­pose à la com­mu­nic­a­tion que dans le but de l'em­pêch­er de se prévaloir de préten­tions jur­idiques ou de faire valoir d'autres in­térêts lé­git­imes; dans la mesure du pos­sible, la per­sonne con­cernée sera aupara­v­ant in­vitée à se pro­non­cer.

1bisLes or­ganes fédéraux peuvent com­mu­niquer des don­nées per­son­nelles dans le cadre de l'in­form­a­tion of­fi­ci­elle du pub­lic, d'of­fice ou en vertu de la loi du 17 décembre 2004 sur la trans­par­ence4 aux con­di­tions suivantes:

a.
les don­nées con­cernées sont en rap­port avec l'ac­com­p­lisse­ment de tâches pub­liques;
b.
la com­mu­nic­a­tion ré­pond à un in­térêt pub­lic pré­pondérant.5

2Les or­ganes fédéraux sont en droit de com­mu­niquer, sur de­mande, le nom, le prénom, l'ad­resse et la date de nais­sance d'une per­sonne même si les con­di­tions de l'al. 1 ne sont pas re­m­plies.

3Les or­ganes fédéraux ne sont en droit de rendre des don­nées per­son­nelles ac­cess­ibles en ligne que si cela est prévu ex­pressé­ment. Les don­nées sens­ibles ou les pro­fils de la per­son­nal­ité ne peuvent être ren­dus ac­cess­ibles en ligne que si une loi au sens formel le pré­voit ex­pressé­ment.6

3bisLes or­ganes fédéraux peuvent rendre ac­cess­ibles des don­nées per­son­nelles à tout un chacun au moy­en de ser­vices d'in­form­a­tion et de com­mu­nic­a­tion auto­mat­isés, lor­squ'une base jur­idique pré­voit la pub­lic­a­tion de ces don­nées ou lor­sque ces or­ganes rendent des in­form­a­tions ac­cess­ibles au pub­lic sur la base de l'al. 1bis. Lor­squ'il n'ex­iste plus d'in­térêt pub­lic à rendre ac­cess­ibles ces don­nées, elles doivent être re­tirées du ser­vice d'in­form­a­tion et de com­mu­nic­a­tion auto­mat­isé.7

4L'or­gane fédéral re­fuse la com­mu­nic­a­tion, la re­streint ou l'as­sortit de charges, si:

a.
un im­port­ant in­térêt pub­lic ou un in­térêt lé­git­ime mani­feste de la per­sonne con­cernée l'ex­ige ou si
b.
une ob­lig­a­tion lé­gale de garder le secret ou une dis­pos­i­tion par­ticulière rel­ev­ant de la pro­tec­tion des don­nées l'ex­ige.

1 Nou­velle ten­eur selon le ch. I de la LF du 24 mars 2006, en vi­gueur depuis le 1erjanv. 2008 (RO 2007 4983; FF 2003 1915).
2 Nou­velle ten­eur selon le ch. I de la LF du 24 mars 2006, en vi­gueur depuis le 1erjanv. 2008 (RO 2007 4983; FF 2003 1915).
3 Nou­velle ten­eur selon le ch. I de la LF du 24 mars 2006, en vi­gueur depuis le 1erjanv. 2008 (RO 2007 4983; FF 2003 1915).
4 RS 152.3
5 In­troduit par l'an­nexe ch. 4 de la LF du 17 déc. 2004 sur la trans­par­ence, en vi­gueur depuis le 1er juil. 2006 (RO 2006 2319; FF 2003 1807).
6 Nou­velle ten­eur selon le ch. I de la LF du 24 mars 2006, en vi­gueur depuis le 1erjanv. 2008 (RO 2007 4983; FF 2003 1915).
7 In­troduit par l'an­nexe ch. 4 de la LF du 17 déc. 2004 sur la trans­par­ence, en vi­gueur depuis le 1er juil. 2006 (RO 2006 2319; FF 2003 1807).